Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de kreeves

Le blog de kreeves

Il s'agit d'un blog de fan concernant l'acteur Keanu Reeves, et son actualité.


Filmographie et dvd partie 1 ( 1985-1990)

Publié par WOUAN sur 25 Juin 2006, 18:12pm

  Voici la filmographie et le parcours professionnel d'un des acteurs les plus prolifiques et accomplis de sa génération.( Il ne compte pas moins de 40 films et téléfilms à son actif ! ).

Pour commencer Keanu Reeves ( dont le prénom polynésien signifie " fraîche brise sur les montagnes") se fait surnommer également Chuck Spadina, Norman Kreeves ou bien encore K.C.Reeves, est né à Beyrouth le 2 septembre 1964, mais il a grandi en Australie, à New-York puis à Toronto. Il a deux soeurs. Sa mère est anglaise et son père est à moitié chinois, à moitié hawaïen. Keanu a d'ailleurs hérité de ses belles origines asiatiques en ayant  de beaux cheveux bruns et un séduisant regard amande. Ses parents divorcent alors qu'il n'est qu'un enfant.

C'est à l'âge de 16 ans que lui vient sa vocation de devenir acteur grâce à sa mère danseuse et un beau-père réalisateur. Il fréquente différentes écoles dont la high school for performing arts. C'est là qu'il commence à se produire dans des pièces de théâtre ( il connait d'ailleurs par coeur tout le répertoire de shakespeare) et est remarqué dans une pièce intitulée "Wolboy" où il y joue un homosexuel.

Sa première apparition à la télévision se fait par le biais d'une série " hanging in", puis après quelques spots publicitaires, et quelques petits boulots pour vivre, il tourne dans plusieurs téléfilms au Canada.

C'est en 1985 qu'il apparait pour la première fois au cinéma dans le film "one step away" de Robert Fortier ( inconnu en France).

En 1986, commence véritablement  pour lui une carrière au cinéma car il est déjà présent dans 3 films :

"Brotherhood of justice, la loi du campus" réalisé par Charles Braverman avec le débutant Kiefer Sutherland, Lori Loughlin, Billy Zane et Joe Spano.

L'histoire : un groupe de jeunes indigné par la violence qui règne dans leur lycée décident de mener justice eux-mêmes contre toute délinquance enfreignant les lois du campus. Mais leur petit jeu va les mener au-delà de ce qu'ils préconisaient.

Mon avis : c'est un bon film destiné aux adolescents, mais qui a un peu vieilli, malgré un scénario bien construit. A voir, mais le DVD ne bénéficie d'aucun bonus.

Keanu Reeves tient le prmier rôle, celui d'un jeune homme de bonne famille, Dereck qui devient le meneur de ces justiciers.

Notre acteur est également présent dans : 

"Flying" de Paul Lynch ( Canada) , film non visionné, c'est une comédie dramatique où une jeune fille perd tout espoir de réussir un jour le championnat de gymnastique lorsque celle-ci se retrouve blessée à la jambe.

Keanu Reeves y partage la vedette avec Olivia d'Abo.

Puis il est présent dans le très bon film :

"Youngblood" de Peter Markle ( US) avec Rob Lowe, Patrick Swayze et Cynthia Gibb.

L'histoire : un champion de hockey sur glace ( Rob Lowe) tombe amoureux de la fille de son entraîneur.

Keanu n'y fait malhereusement que de courtes apparitions et joue le rôle d'un gardien de but de l'équipe. Pour info notre acteur a toujours été très bon dans ce sport,  il était même surnommé " the wall" au lycée car celui-ci ne laissait jamais passer un seul palet !, mais une sale blessure au genou mis fin à ses espérances.

Le plus dans ce film : les scènes de hockey qui sont très bien filmées pour l'époque. Dans l'ensemble ce long-métrage est bon, moderne, jeune et l'acteur Rob Lowe y est magnifique, dommage que ce comédien soit aujourd'hui délaissé par la cinéma.

Le DVD a été réédité mais aucun bonus n'est présent.

Mais Keanu se fera réellement remarqué par la critique US en 1987 avec :

"River's edge" ( le fleuve de la mort) de Tim Hunter. Il y partage la vedette avec le très étrange mais brillant acteur Crispin Glover ( vu dans " retour vers le futur 1", "Bartebly", et "Willard").

L'histoire est celle d'une bande d'adolescents dont une de leur amie s'est fait assassinée par l'un d'entre-eux, ils décident de ne rien faire pour aider la police, mais le remord qu'éprouve certains  ( dont Keanu) va les diviser.

Mon avis : c'est un petit film extrêmement bien interprété, qui est à voir. Keanu joue là encore un adolescent, issue d'une famille modeste. Le look débrayé et les cheveux mi-longs lui vont à ravir.

En 1988, Keanu est présent dans 4 films :

" Le prince de Pennsylvanie" de Ron Nyswaner (non visionné). L'acteur tient le rôle d'un jeune homme qui décide d'enlever son père afin d'obtenir une rançon et de quitter son patelin où il ne se passe jamais rien.

" The night before" de Tom Erberhardt (non visionné), acteur principal là aussi. La veille de la remise des diplômes de fin d'études, un étudiant ne se souvient plus de ce qu'il a bien pu faire la nuit dernière.

" Permanent record" de Marisa Silver (pas vu là non plus, désolée !). Keanu joue un jeune lycéen qui tente de monter une comédie musicale.

"Les liaisons dangereuses" de Stephen Frears.

L'histoire vous la connaissez sûrement car c'est un classique de 1782  tiré du roman épistolaire de Chaderlos de Laclos. Une femme la marquise de Merteuil ( Glenn Close) trompée par son amant qui va bientôt épouser une jeune fille Cécile de Volange ( Uma Thurman) décide de se venger. Elle se servira du vicomte de Valmont ( John Malkovich) afin que celui-ci "déniaise" Cécile, mais le vicomte est amoureux d'une autre femme madame de Tourvel ( Michelle Pfeiffer). Ce petit jeu pervers finira mal pour 3 de ses personnages.

Mon avis : le film est très bon mais Keanu Reeves n'est présent que dans quelques scènes ( 6 , dont la plus importante reste celle où il se bat contre Valmont et le tue), qui ne sont pas négligeables mais son jeu ( son rôle s'y prête) est surpassé par celui de ses aînés. Il est vrai que son personnage est un professeur de musique et de chant, le chevalier Danceny amoureux de Cécile. Danceny est jeune, candide, maladroit aussi et timide alors que le vicomte et la marquise ont beaucoup plus de caractère.

Ce film délicieusement ironique, scandaleux et sulfureux dans ses propos est à voir absolument car l'interprêtation des acteurs, notamment dans leurs expressions y est tout à fait remarquable. C'est un film d'époque avec des moeurs d'aujourd'hui.

Le DVD réedité en 1998 bénéficie de bonus écrits, sans grands intérêts, mais le menu au graphisme irréprochable est visuellement très beau et reprend les photos du film. On y apprend que ce long-métrage a remporté en 1988 trois Oscars sur 7 nominations ( meilleur adaptation de scénario, meilleurs décors et meilleurs costumes.)

L'année 1989 est un bon cru pour Keanu puisqu'il triomphe dans une comédie loufoque :

" Bill an Ted Excellent adventure" de Stephen Herek avec Alex Winter ( non visionné). 2 copains surfeurs nagent dans le bonheur absolu jusqu'au jour où ils sont assassinés par leurs propres sosis robots.

Puis notre acteur enchaîne la même année avec :

" Portrait craché d'une famille modèle" de l'excellent metteur en scène Ron Howard. ( non visionné). Des femmes tentent par tous les moyens de devenir des mères modèles pour leurs enfants.

1990, Keanu se produit dans 2 comédies assez délirantes :

"Tune of tomorrow" ( tante julia et le scribouillard) de Jon Amiel avec Peter Falk et Barbara Hershey.

L'histoire :  dans les années 50, un écrivain  ( Peter Falk) produit des histoires qui sont ensuite retransmises en direct sur les ondes radiophoniques. Il va s'inspirer d'un jeune journaliste ( Keanu Reeves) passionnément amoureux de sa tante, et retransmettre leur histoire à la radio.

Mon avis : ce film est original dans sa forme, dans son interprétation ainsi que dans sa mise en scène. C'est une petite comédie sentimentale, mais aussi un peu loufoque et décalée. (On aime ou on aime pas). Keanu Reeves y interprète un très jeune homme ( cheveux plaqués et raie sur le côté), Martin amoureux éperdu de sa tante plus âgée que lui.

Le plus dans ce film : la romance entre les deux personnages, c'est très frais et Keanu y est tout à fait charmant. Le film reste tout de même dans l'ensemble très moyen. Le DVD ne bénéficie d'aucun bonus.

Sa seconde comédie est nettement meilleure cette année-là :

" Je t'aime à te tuer" de Laurence Kasdan avec  River Phoenix, Kevin Kline, Tracey Ullman et William Hurt.

Pour info, c'est à cette époque que Keanu Reeves rencontre celui qui deviendra son meilleur ami de cinéma, le regretté River. Phoenix dira d'ailleurs de Reeves " c'est comme mon grand frère", ce qui démontre bien le degré d'intensité de leur amitié.

L'histoire : un pizzarelo ( délirant Kevin Kline) trompe quotidiennement son épouse avec de nombreuses maitresses. Un jour sa femme l'apprend et décide à l'aide de ses proches ( sa mère et son employé interprété par River Phoenix) et deux "professionnels du crime" ( William Hurt et Keanu Reeves)de le supprimer. Mais la tâche de sera pas aisée.

Mon opinion : c'est une comédie très drôle, Keanu Reeves y joue le rôle de Marlon, à l'esprit lent, drogué à mort, le regard hagard, son personnage ne comprend rien à ce qui est dit, ni a ce qui se passe autour de lui et encore moins à ce qu'il fait. Son look est formidable  : boucle d'oreille au nez, cheveux fous razés sur le côté, vêtements déglingués, bref, le véritable looser. C'est une bonne performance de Keanu qui ne joue plus sur son physique habituel et rien qu'à le voir, vous riez, car ses moindres gestes, ses moindres expressions et paroles vous font sourire ! Ses scènes avec William Hurt sont en particulier très amusantes.

Ce film vaut la peine d'être vu, c'est un très bon moment de comédie et là encore fort bien interprétée par tous les acteurs.

Pour le DVD, il me semble qu'il n'y est pas de supplément.

JE PREFERE RESERVER L'ANNEE 1991 POUR UN PROCHAIN ARTICLE ( partie 2 ) CAR NOTRE ACTEUR CARTONNE AVEC DEUX FILMS : un blockbuster " POINT BREAK" et un formidable film indépendant " MY OWN PRIVATA IDAHO".



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
X
xpress guruvery interesting article,and i am so happy to see this,thanks to lovely share
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents